Education en Réflexions

L’adultisme ou la loi du plus fort

Nous sommes aujourd’hui de plus en plus nombreux à vouloir une société plus équitable. Nous voulons combattre le racisme, les inégalités, les discriminations. Nous ne voulons plus de ce modèle qui repose sur la loi du plus fort, de celui qui a le pouvoir et qui écrase le reste du monde.

Nous sommes de plus en plus nombreux, mais au final, les choses ne bougent pas autant qu’on aimerait. Nous espérions un monde meilleur pour élever nos enfants. Et puis finalement notre espoir, c’est eux… Et si c’était par eux que tout allait changer ?

Reprenons… Qu’est-ce qui a bien pu nous faire croire, ancrer en nous aussi profondément l’idée que « le plus fort » a tous les droits sur « le plus faible », à tel point que notre société n’arrive que très pauvrement à soutenir et protéger les personnes qui en auraient besoin ? Serait-ce quelque chose que chacun de nous aurait vécu ? Continue reading “L’adultisme ou la loi du plus fort”

Education en Réflexions

Des fessées et des Hommes

Après une récente et énième discussion au sujet de la fessée et des châtiments corporels, il m’est apparu ceci : les personnes -parents ou non- qui défendent becs et ongles le droit de donner une « bonne claque éducative » ne semblent pas considérer pas l’enfant comme une personne à part entière, ayant des droits, une personne égale à toute autre personne, un être humain quoi.

Jusqu’ici, je n’arrivais pas à suivre le cheminement de leur pensée. Je savais bien qu’en ayant été frappé soi-même, il est difficile de remettre en question l’éducation qu’on a reçue. Que la tendance va à reproduire ce que nous avons vécu étant enfant, etc. Mais il y a mettre des fessées parce qu’on ne sait pas faire autrement, parce qu’on n’arrive pas à faire autrement. Et il y a revendiquer la fessée comme nécessaire à l’éducation, comme acte éducatif plein de sens. Il me manquait un truc pour comprendre ce dernier point… Continue reading “Des fessées et des Hommes”

Education en Réflexions

Lui apprendre à s’aimer

 

Chaque parent veut le meilleur pour son enfant. Évidemment, « le meilleur » ne prend pas la même définition suivant les cultures familiales. Cela peut revêtir un aspect matériel ou psychologique, parfois symbolique, avec une vision plus ou moins lointaine du moment présent. Une façon d’être, une vision du monde.

Mais si je fais converger tous les témoignages de parents que j’ai pu entendre çà et là, il y a une notion qui est au centre de tout Continue reading “Lui apprendre à s’aimer”