Boîte à z'outils

Un outil pour le libérer des angoisses du coucher : les poupées Tracas

Connaissez-vous ces petites poupées magiques ?

D’après la légende, venue du Guatemala, il suffit de leur raconter nos peines, nos angoisses, nos peurs et de les glisser sous notre oreiller pour qu’elles chassent les mauvaises ondes et nous plongent dans un sommeil paisible et réparateur…

Bien qu’elles se retrouvent aujourd’hui sous le coussin des adultes, ces petites « fées des rêves » étaient à l’origine culturellement utilisées pour soulager les angoisses des enfants.

Je vous les présente ici car je trouve que cela peut être un très bel outil pour les enfants qui ont du mal à s’endormir et/ou qui ont des angoisses qui se répercutent sur l’endormissement.

Mais comment ça marche ?? En fait c’est tout simple…

L’enfant a environ 6 ou 7 petites poupées, pas plus hautes que la paume de leur main. Et oui… On y pense pas souvent, mais -en général- les enfants adorent les petits objets délicats dont il faut prendre soin en les manipulant. Je pense que c’est exactement pour « le prendre soin » que les poupées tracas sont toutes petites, et donc qu’il est intéressant de garder ce format…

Chaque soir, il choisit une des poupées et il lui raconte… un peu ce qu’il veut ! Ses soucis, ses peurs, ses peines, des histoires qu’il invente, mais aussi pourquoi pas ses joies de la journée ! Bref ! C’est un petit moment où l’enfant se concentre sur ses ressentis et extériorise par la parole toutes les choses qui peuvent l’empêcher de trouver le sommeil. Parfois ce sera des peines, des colères, parfois ce sera l’excitation de l’attente de la journée du lendemain… Et parfois tout autre chose ! Ce qu’il y a de bien dans le fait de parler à la poupée, c’est qu’elle ne juge pas et qu’elle n’induit pas non plus les raisons pour lesquelles l’enfant a du mal à trouver le sommeil… Il trouve alors lui-même ce qui le dérange. Il est donc parfaitement acteur de son cheminement vers le sommeil !

La légende raconte qu’au moment où il exprime ses peines, l’enfant peut caresser le ventre de la poupée afin que les mots ne lui fassent pas mal. C’est du folklore, mais je pense que cela peut être intéressant pour les enfants qui ont tendance à culpabiliser ou à avoir peur de faire mal.

Une fois que l’enfant a fini de parler à la poupée, il la pose sous son oreiller. Selon la légende, la poupée agira comme une amulette. Elle protégera son petit humain des mauvais rêves et chassera ses soucis. Au réveil, les peines racontées la veille seront cicatrisées, les tracas auront disparus !

Alors, oui… La magie, les légendes tout ça… Mais n’empêche qu’une fois déposées, les craintes des enfants sont souvent envolées ! Au top, ces petites poupées !

Les poupées sont rangées soit dans une petite boîte, soit dans une petite bourse pour être toutes présentes et disponibles le soir, quand l’enfant en aura besoin…

Bref ! Voilà un outil qui pourrait aider votre enfant à s’endormir… Et même pourquoi pas vous ??

1 thought on “Un outil pour le libérer des angoisses du coucher : les poupées Tracas”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *